Communiqué│Création du parcours certifiant Management du risque de fraude et de corruption

L’Ecole supérieure de la sûreté des entreprises (ESSE) créé le premier parcours certifiant dans le domaine du management du risque de fraude et de corruption en France. L’ESSE tient à remercier la Fédération française des assurances qui a appuyé la création de ces formations.

La France est le premier pays européen touché par la fraude aux entreprises. L’OCDE estime que 5 à 7 % du chiffre d’affaires des entreprises est diverti par la fraude, qu’elle soit interne ou externe. A ce risque financier s’ajoute désormais le risque conformité porté par les obligations Sapin 2 de lutte contre la corruption.

En créant ce parcours certifiant l’ESSE offre la possibilité aux entreprises de qualifier leur personnel sur un référentiel de compétences de haut niveau et très opérationnel dans le domaine de l’antifraude et de l’anticorruption, en conformité avec les attendus de l’Agence française anticorruption.

Décomposé en deux certificats, ce parcours constitue la première formation enregistrée à l’inventaire de la Commission nationale de certification professionnelle (CNCP) dans ce domaine en France et est éligible au CPF.

Les certificats s’adressent à un public d’auditeurs, de contrôleurs, de responsable financiers et comptables, de responsables commerciaux, de responsables juridiques et de risk managers désireux d’acquérir des compétences fondamentales et spécialisées à la fois dans l’analyse du risque de fraude et de corruption (niveau 1) et dans l’investigation interne (niveau 2).

La direction pédagogique des certificats est assurée par Jean-Paul Philippe, consultant international anticorruption et ancien chef de la Brigade centrale de lutte contre la corruption, Noël Pons, ancien conseiller du Service central de prévention de la corruption, et Marc Segonds, professeur de droit agrégé et spécialiste de la lutte contre corruption.

Ces formations sont déjà déployées en intra-entreprises au sein de groupes du CAC40. Les premières formations inter-entreprises seront ouvertes à inscription à partir de septembre 2018 pour un démarrage début 2019.

Georges-Henri Martin-Bricet, directeur du développement de l’ESSE : « La création de ce parcours certifiant est une réponse directe de l’ESSE au besoin de renforcement des compétences dans le domaine de l’analyse du risque de fraude et de l’investigation interne. Conformément à sa philosophie, l’ESSE a construit deux certificats à vocation ultra-opérationnelle, axés sur les méthodes et les outils, afin de garantir le plus haut niveau d’expertise de ses auditeurs. »

Contact Presse : Georges-Henri MARTIN-BRICET, directeur R&D, 01 79 97 37 33, contact@ess-e.fr

 

Présentation du parcours